insalubrité des habitations, citadins, isolation des maisons, humiditéproblèmes de santé et du vieillissement accéléré par la solitudedistance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
distance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
otage en zone rurale
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
attention, vous passerez bien vite du rêve à la réalité.
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
THÉMATIQUE
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SECTEURS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
cadre de vie insalubre , citadins , conditionnement psychique , distances , installation à la campagne , justice , liens sociaux , mensonges des campagnes , misère fabriquée , Morvan , médias , otage des campagnes , peurs et dangers , piège des campagnes , politique , propagande , racines (enfance, jeunesse, histoire) , santé , solitude , vie affective , villages prisons , zones rurales Comment se libérer de Lormes pour retrouver ses racines. le danger des zones rurales Otage de la campagne à Lormes L'installation à la campagne peut se révéler un piège. J'aurais aimé que quelqu'un m'alerte avant de venir à Lormes. Idylique dans les médias, la campagne est le plus souvent un ghetto de misères. Pourquoi ne pas dire la vérité ? Pourquoi sacrifier des vies, des compétences utiles à la France ? Pourquoi payer encore le prix des campagnes à notre époque ? installation à la campagne : les risques
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes

Otage de la campagne à Lormes

tous les pièges de la vie à la campagne

Je vous raconterais sur ce site mon histoire depuis 1998.

Je vous dirais ce que personne ne m’a dit à mon arrivée et qui m’aurait éviter de mourir dans la misère alors que j’avais tout pour être heureux à mon arrivée à Lormes.

Je me suis installé dans le Morvan (Nièvre) et c’est devenu pour moi une prison.

Impossible de rentrer en région parisienne pour retrouver mes racines.


Dans la Nièvre, je suis un déplacé.

J’aspire à rentrer dans ma région pour y retrouver mes racines (souvenirs, amis, quartier, commodités et confort).

Je n’ai jamais voulu vivre dans un village isolé. J’aime la nature et les voyages mais j’aime aussi retrouver mon chez moi et mon histoire.

J’ai été victime de la propagande politique par médias interposés qui vise à éloigner les citadins vers les campagnes.

Comment ont ils fait cela ?... pensez à ces publicités pour des denrées alimentaires qui vous donnent immédiatement envie d’en consommer même si vous n’en vouliez pas avant et sous vous dites que c’est mal après.

J’ai regretté d’être venu à Lormes au bout de 2 jours et demi, lorsque mon amie est rentrée sur Paris et que je me suis retrouvé seul dans cet univers gris et triste. Je me suis demandé ce que je faisais là.

Ce site est un appel aux secours

- je suis enfermé dans la solitude sans possibilité matérielle digne et sûre de retourner dans ma région,

- mon travail a été détruit, j’ai été "mis en faillite" en 2002 malgré un compte bancaire alimenté de 4500 euros, les lois n’ont pas été respectées à mon égard

- ma santé est minée, elle se dégrade visiblement à cause, notamment de l’insalubrité de la maison

- je suis séparé de mes amis, de ma famille, de toute vie affective, de mes souvenirs

- tout acte quotidien est d’une grande complexité en raison de la distance à parcourir et des coûts et temps de déplacements...

ALERTES CLIENTS
> Otage de la campagne à Lormes

L’installation à la campagne peut se révéler un piège. J’aurais aimé que quelqu’un m’alerte avant de venir à Lormes.


> Je me pose la question pourquoi est-ce que je me suis retrouvé dans la Nièvre

Je me pose la question pourquoi est-ce que je suis venu m’installer à la campagne.


> À la campagne, les vacheries sont innombrables

On voudrait partir mais on ne le peut plus à moins de se mettre en danger davantage.


> À la campagne, l’herbe est plus verte ?

Mensonges omniprésents dans les médias et la publicité pour ancrer dans les esprits que la vie à la campagne est meilleure..


> Lormes, ma réalité diminuée

Ils m’ont chloroformé de leurs mensonges. De toute ma vie, je n’ai jamais voulu faire ma vie à la campagne. Tout juste, j’ai été conditionné par une propagande médiatique omniprésente qui m’a fait fauté durant quelques secondes.


> Je n’ai pas choisi de quitter la région parisienne pour m’installer à la campagne

La propagande omniprésente dans les médias est un dictateur invisible qui s’installe dans votre cerveau et vous force la main au moment où vous n’avez pas l’esprit critique.


> Le rêve éveillé des citadins en mal d’évasion

Le pire qui puissent arriver, c’est dêtre seul, sans ressources ni point d’appui La campagne se révèle comme un piège pour le citadin en mal d’évasion loin de la ville.


tous les pièges de la vie à la campagne
ALERTES CLIENTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
DERNIERS
ARTICLES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
ARTICLES
IMPORTANTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SOUS-RUBRIQUES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Date article
maj 6 mars 2013
créé 3 juin 2012
par Gavroche
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
retour impossible, pertes de liens sociaux et affectifs
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
site réalisé par la Maison des Ressources de Lormes (articles 2012 - 2016)
Plan du site | |Contact | RSS 2.0
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
.