insalubrité des habitations, citadins, isolation des maisons, humiditéproblèmes de santé et du vieillissement accéléré par la solitudedistance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
distance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
otage en zone rurale
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
J'ai gardé mon identité et ma soif de justice.
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
THÉMATIQUE
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SECTEURS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
avenir confisqué , cadre de vie insalubre , couples , enfermement , famille , installation à la campagne , isolement , l’espoir fait vivre , la parole pour prolonger la vie , liens sociaux , racines (enfance, jeunesse, histoire) , santé , vengeance, révolte légitime , vie affective , vieillissement prématuré Coupé de mes liens sociaux et affectifs. La campagne me détruit physiquement, mais j'ai gardé mon âme Cette France là qui piétine les vies me dégoûte... mais je crois que des humains pourraient m'aider car j'en ai connu tout au long de ma route. Les gens me disent de me soumettre, mais je refuse de perdre mon identité pour sombrer dans l'anéantissement de mon être. Je n'ai plus que le désir de me venger puisque je ne peux rien faire d'autre pour leur échapper. Ils me détruisent physiquement mais j'ai gardé mon âme
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
tous les pièges de la vie à la campagne

La campagne me détruit physiquement, mais j’ai gardé mon âme

tous les pièges de la vie à la campagne

Isolement, le pire qui pouvait m’arriver

Dans ce village, j’ai été coupé de mes liens sociaux qui ont soutenus mes réussites, j’ai été séparé de l’amie avec qui je partageais une vie affective lasse des longs trajets en train et des multiples aléas de la vie quotidienne à Lormes.

J’ai perdu ma mère sans la revoir à cause de la honte de lui avouer ma misère et de la faire souffrir.

J’ai perdu aussi beaucoup matériellement et je perd encore, ce qui rend le retour impossible et la souffrance de ne pas vivre la vie qui me correspondait et que j’avais bâtis avec mes amis.

Cet enfermement sans issue me détruit physiquement au fil des jours. Des problèmes de santé apparaissent... puis disparaissent... mais d’autres réapparaissent et persistent. je vieillis trop vite dans ce cadre de vie étouffant et insalubre.

Seul ma haine de cette France qui m’écrase s’amplifie et écrire sur internet ce que je vis est pour moi un échappatoire. J’ai besoin de crier ma misère puisque je ne peux rien faire d’autre.

Les gens d’ici me disent de me faire une raison en me soumettant à la réalité.

Çà me révolte. J’ai envie de me venger pour cette injustice ultime qui a confisquée mes projets de fin de vie.

Malgré tout ce qui m’est arrivé, j’ai gardé mon âme et mon identité.

Je me bats avec les faibles armes qui me restent : la parole et l’appel à l’humanité si elle existe quelque part comme je l’espère.

Cette France là qui piétine les vies me dégoûte... mais je crois que des humains pourraient m’aider car j’en ai connu tout au long de ma route. C’est pourquoi je parle.

Et je veux rester en vie.

ALERTES CLIENTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
DERNIERS
ARTICLES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
ARTICLES
IMPORTANTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
AUTRES ARTICLES
dans cette rubrique

politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SOUS-RUBRIQUES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Date article
maj 29 décembre 2012
créé 2 juillet 2012
par Gavroche
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
retour impossible, pertes de liens sociaux et affectifs
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
site réalisé par la Maison des Ressources de Lormes (articles 2012 - 2017)
Plan du site | |Contact | RSS 2.0
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
.