insalubrité des habitations, citadins, isolation des maisons, humiditéproblèmes de santé et du vieillissement accéléré par la solitudedistance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
distance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
otage en zone rurale
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Subir la pression journalière des fous, délinquants, alcooliques, drogués... ce n'est pas une vie. C'est une souffrance.
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SECTEURS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
je ne suis pas à ma place dans cette prison. Les fous en liberté dans les rues de nos villages Les campagnes sont les refuges des fous et débiles mentaux. Ils ne sont pas tous dangereux, mais quand on s'y trouve enfermé par accident, c'est une souffrance qui vous détruit jour après jour. Les villages sont des concentrations de misères. J'y suis enfermé parmi des drogués, des cancéreux, des attardés mentaux... certains sont dangereux comme les alcooliques les jours de fêtes ou certains délinquants dont on ressent la violence sous-jacente. délinquants, débiles mentaux, drogués... la misère cachée dans nos campagnes.
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
tous les pièges de la vie à la campagne

Les fous en liberté
dans les rues de nos villages

tous les pièges de la vie à la campagne

La folle en rose : même les vieux !

JPEG - 74.9 ko

Depuis quelques jours, la pancarte indiquant de sonner pour entrer dans mon magasin était continuellement arrachée.

C’est une perte de chiffre d’affaires car les clients pensent que le magasin est fermé.

Je me posais la question sur les auteurs possibles de cette mauvaise action.

Il y a beaucoup de gens qui n’aiment pas les commerces dans les villages, encore pire quand on fait preuve d’imagination pour tenter de travailler. La publicité, c’est aussi malheureusement l’occasion de se faire remarquer par "les cons".

Ce samedi matin 8 juin 2013, ma pancarte avait été complètement enlevée et j’étais vraiment fatigué de dépenser mon énergie ainsi.

La surprise derrière la porte

Je décidais de rester dans le magasin en laissant la porte entre-baillée.

À un moment, je vis passer devant la vitrine une personne et elle s’arrêta devant la porte. J’ouvris en grand, elle fut surprise, se détourna et repris son chemin. Je la héla pour lui demander ce qu’elle voulait... elle fit la sourde oreille. Je la rattrapai et lui demandai "vous aviez besoin de quelque chose ?"... elle ne répondit pas... je repris : "et la pancarte, où elle est ma pancarte ?". Elle se sentit obligée de répondre "ce n’est pas moi".

- "ah oui, c’est pas vous !..."

Je retournai à mon magasin.

Depuis samedi matin jusqu’à ce jour, ma nouvelle pancarte n’a pas bougée.

J’observe discrètement le passage devant la vitrine et je vois cette femme d’une soixantaine d’années habillée en rose faire des allez et venue dans ma rue et jeter un regard sur ma porte... mais en ignorant la vitrine qui est pourtant l’attrait d’un magasin.

C’est dur de vivre et devoir travailler dans un environnement de malades en s’y sachant prisonnier jusqu’à la mort.

Aujourd’hui, ma parole se libère et j’accuse les politiques d’investir dans la publicité et la propagande pour convaincre les citadins d’aller vivre à la campagne.

C’est un crime car ils nous envoient au "casse-pipe". Peu sont ceux qui parviennent à en réchapper.

ALERTES CLIENTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
DERNIERS
ARTICLES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
ARTICLES
IMPORTANTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SOUS-RUBRIQUES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Date article
maj 10 juin 2013
créé 9 juin 2013
par Gavroche
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
retour impossible, pertes de liens sociaux et affectifs
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
site réalisé par la Maison des Ressources de Lormes (articles 2012 - 2017)
Plan du site | |Contact | RSS 2.0
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
.