insalubrité des habitations, citadins, isolation des maisons, humiditéproblèmes de santé et du vieillissement accéléré par la solitudedistance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
distance des centres commerciaux, longs déplacements sans transports en communs
otage en zone rurale
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Méfiez-vous des choix que vous ne contrôlez pas... consultez des gens de confiance avant de partir à la campagne... lisez les témoignages de ceux qui osent parler... lisez entre les lignes ce qu'ils vivent vraiment. Ils y en a dans dans les campagne qui se taisent ou ne peuvent plus parler.
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
THÉMATIQUE
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SECTEURS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
ancrage parisien réfléchi , citadins , conditionnement psychique , confort , installation à la campagne , liens sociaux , otage des campagnes , piège des campagnes , retraite , revenus , solitude , témoignages , vie affective , voyages installation à la campagne, l'herbe est plus verte loin des villes. Le rêve éveillé des citadins en mal d'évasion Le pire qui puissent arriver, c'est dêtre seul, sans ressources ni point d'appui La campagne se révèle comme un piège pour le citadin en mal d'évasion loin de la ville. Ne perdez jamais le contrôle de votre vie. Consultez les gens de confiance qui vous aideront objectivement avant de sacrifier votre vie en allant vous installer à la campagne. Souvenez-vous, le retour est impossible ou à grands frais si vous avez des soutiens qui veulent bien payer pour vous le prix du retour... et même dans ce cas, il en restera sans doute des séquelles. fuite des problèmes de la ville
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
tous les pièges de la vie à la campagne

Le rêve éveillé des citadins en mal d’évasion

tous les pièges de la vie à la campagne

J’espère que mon échec ouvrira les yeux des citadins en mal de verdure.

Je n’ai pas bien compris ce qui s’est passé en moi le jour où j’ai décidé de venir vivre à Lormes en cet automne 1998. Ma vie a basculée sans possibilité de retour.

Certes, j’aimais les paysages et la nature, les voyages mais je n’ai jamais voulu m’installer dans un village gris et triste comme on en voit quand on traverse la France de nuit hors des autoroutes.

Ce que j’aimais, c’est le déroulement des paysages accompagné de mon amie jusqu’à ce jour d’octobre 1998 sur la route de Château-Chinon à Lormes, près du Lac de Pannecière.

J’ai exprimé de façon irréfléchie et incontrôlé la volonté de venir m’installer dans le Morvan. Pourquoi cette décision inconsidérée sans consulter personne... moi qui avait l’habitude de demander l’avis de mes amis avant de faire tout choix important ?

Le soleil tapait vraiment fort ce jour là.

Je n’ai pas l’âme d’un soixantehuitard attardé rêvant d’élever des chèvres loin de la ville.

C’est tout le contraire, j’aime le progrès, le confort, gagner de l’argent et profiter de la vie d’aujourd’hui. Je sais depuis toujours que je ne suis pas fait pour la solitude et la pauvreté.

Cette décision m’a anéanti... et depuis cette exclusion de la ville, j’ai le sentiment que ce n’est pas vraiment moi qui ai fait ce choix. Çà ne me correspond pas. Je ne voulais même pas aller vivre à plus de 10 kilomètres des limites de Paris, loin du métro.

Je savais que c’était Paris et mes amis qui me faisaient réussir. J’y avais longuement pensé quelques mois avant mon passage dans le Morvan.

Alors, pourquoi cette rupture surprenante et contraire à mes choix précédents ?...

Peut-on à ce point prendre le contrôle du cerveau humain en désactivant tous ses freins et en opposition avec son intelligence ?

Qui peut faire cela et qui y a intérêt ? Par quels moyens ont-ils fait cela ?

Pour moi, c’est foutu... cette vie réussie et ces projets de retraite avec une amie et des voyages sont tombés à l’eau avec ma chute dans ce Morvan fatal.

Que mon histoire serve pour éviter à d’autres de voir détruit leur avenir.

ALERTES CLIENTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
DERNIERS
ARTICLES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
ARTICLES
IMPORTANTS
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
AUTRES ARTICLES
dans cette rubrique

politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
SOUS-RUBRIQUES
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
Date article
maj 30 décembre 2012
créé 10 juin 2012
par Gavroche
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
politique et propagande du déplacement des citadins vers les campagnes
retour impossible, pertes de liens sociaux et affectifs
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
site réalisé par la Maison des Ressources de Lormes (articles 2012 - 2017)
Plan du site | |Contact | RSS 2.0
enfermement dans une misère fabriquée, Morvan, Nièvre
.